Archive pour 'Souvenirs'

Désiré Kitumaini: un ami et pourtant mon jumeau

Désiré Kitumaini Mikengerero est l’ami le plus intime que j’ai actuellement.
L’histoire de notre amitié est à la fois compliquée et inexplicable.

Tout a commencé en 1992 quand, venant de la Province du Maniema (Est de la RD Congo), suis allé m’inscrire en 5ème année des humanités à l’Institut Fadhili de Kawa. Parmi mes collègues inconnus de cette classe, Désiré était là calme, posé, sérieux et intelligent bien que distant et hésitant.

Il fallait attendre l’année scolaire 1992 – 1993 (quand nous préparions les examens d’Etat) pour que, devant les difficultés de trouver où préparer les examens en vue que le rapprochement entre moi et Désiré a commencé. Même, là, il n’était qu’un collègue de classe.

Et pourtant, plus qu’un collègue, Désiré est mon jumeau: comme moi, il est né le 14 juillet 1971.
C’est en vérifiant sur sa carte d’élève que j’avais découvert cette réalité.

Depuis ce jour, Désiré et moi avons commencé l’amitié et tout ce que cela comporte comme aventures:
- Visite des mes parents pour son intégration dans ma famille;
- Visite de ses parents à Madaga (Kavumu) pour mon intégration dans sa famille;
- Échanges d’idées, de visions du futur et des difficultés.

Même si aujourd’hui, le matérialisme a compliqué les relations interpersonnelles, l’amitié de moi et Désiré Kitumaini est au-delà de ce matérialisme et restons unis non plus comme ami, mais comme des jumeaux. Nos épouses et enfants ont le droit et le devoir de connaitre cette histoire.

Message de voeux 2011

Alphonsine, Jeanne, Jeanoah, Daniel et Moke avons la joie de vous adresser nos voeux les meilleurs de paix, de joie, de longévité et de réussite pour la nouvelle année 2011.

Avec le renouvellement de notre attachement,

dsci0569.jpg 

 Famille Moke

Mukokya Imata et Malanda Kyendaminwa: Deux inoubliables amis et rivaux

Durant l’année scolaire 1992-1993  j’étais en 6ème année des humanités préparant le Baccalauréat aux côtés des collègues et amis. Parmi les amis (e), Désiré Kitumaini, Alphonsine Famba Bwadja, Malanda Kyendaminwa et Mukokya Imata. 

Si Alphonsine Famba est devenue mon épouse et mère de mes enfants depuis 1997 et Désiré Kitumaini un ami toujours présent, fidèle et plus proche, je n’ai aucune nouvelle de Mukokya Imata et Malanda Kyendaminwa. 

Les deux derniers étaient pour moi, à la fois amis et rivaux: Dans notre classe, nous étions souvent rangés, tour à tour 1er, 2ème et 3ème de la classe (sans oublier les intrusions de Augustin Kibiswa Musimbi). Pendant que nous étions des amis, chacun de nous faisait tous pour être le premier de la classe devant les deux autres. 

Des rivaux, mais pas ennemies 

Malgré la « lutte de note » qui semblait nous opposer, nous étions pourtant des amis que nous nous appelions VIP (very important persons) en signe de complicité. 

Malheureusement, non seulement que la nature nous a physiquement séparés, mais aussi depuis lors nous n’avons chacun aucune nouvelle de l’autre. 

MATTNA |
Bloc-notes de Raoul d'Andrésy |
Social Democratic Union / U... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lyceededemain
| alternativewittenheim
| Section cantonale de La Gra...