Archive pour 'articles'

Rédaction d’un mémoire universitaire: comment s’en sortir?

Le cursus universitaire dans beaucoup de pays du monde se termine par la rédaction d’un travail de fin de cycle ou de mémoire.

Notre expérience comme professeur a montré que nombreux sont des étudiants et étudiantes qui éprouvent les difficultés de s’en sortir.

Nous proposons ici un guider pour les aider.

Cliquez deux fois sur le document en pdf

fichier pdf Guide pour la rédaction de mémoire

RD Congo: Quand le centre ressemble aux périféries

En suivant la Rtnc et digital congo (deux chaines de télévision congolaises), l’on peut croire à ce que les kabilistes appellent la révolution de la modernité. Les chantiers routiers et de construiction comme la célébration de la croissance économique ne concernent pas tous les Congolais. Seule une pogné de personnes les vivent.

Les Congolais des provinces peuvent se contenter du fait qu’ils partagent l’injustice distributive avec les Kinois.

A Kinshasa, il existent les Citoyens misérables, les exclus du jeu, ceux qui passent des journées dans l’incertitude de survie. La misère que vivent les citoyens justifie la prolifération des mouvements charismatico spirituels et spiritualisant.

A l’Est du pays l’enrôlement des jeunes dans les milices est l’expression de la révolte comme expression de l’anthropologie de la colère.

un développent du pays ne se mesure pas par les infrastructures mais à travers le niveau de vie d ses populations.

Denis Müller, un homme, une époque

Serait-il une erreur de surnommer Denis Müller le représentant de l’éthique dans le monde francophone ou simplement la tête pensante de l’éthique au 21ème siècle?

A la fois professeur, chroniqueur, écrivain et critique, Denis a redonné du sens à l’éthique jusqu’à la reconnaissance de l’éthique comme science autonome par rapport à la philosophie, à la morale et à la théologie.

Un départ à la retraite?

Pour une tête pensante comme Denis, il s’agit de la retraite pas comme fin de la carrière mais une retraite formative et rédactionnelle. C’est donc pour lui ce que le Camerounais Jean sammuel Zoé Obianga appelle le début du commencement de l’introduction du grand chantier de formateur et du guide enéthique. En Afrique, Junior Kitoka et Roger Mongo penser délocaliser Denis pour qu’il viennent féconder l’éthique.

 

Kigali et le développement inconsommable

Dans le cadre d’une mission de service à Kigali, je viens de constatster ce que les personnes non averties appeleraient « développement »: De belles routes modernisées, propres et éclairées; des grattes ciel; un calme et une « discipline populaire » que je n’avais pas vus il y a trois ans. Et pourtant, seule une petite poignée de la population consomme ce « développement ».

Dans mes promenades à Kigali-même; dans un quartier nommée « Kichukiro », au centre même de Kichukiro, existent encore des maisons en pailles, en boue; des femmes avec enfant au dos, sans soulier, des enfants aux culottes trouées et non lessivées avec un air de ceux qui n’ont pas mangé il y a une semaine; des hommes fatigués et inspirant le dégoût de vivre.

Que privilège-t-on donc à Kigali entre « l’humanité » et « l’apparence environnementale »  ou entre l’homme et la ville.

Faut-il vraiement parler développement du Rwanda (ou de Kigali) quand l’homme inspire encore la misère, la peur et la déshumanisation?

A chacun de se prononcer, si non, c’est un développement qui n’est pas consommé par les « Rwandais naturels » qui constituent une majorité discriminée et victime de l’injustice distributive..

Kitoka Moke

Professeur d’éthique et de théologie

 

La RD Congo et l’expérience de la démocratie transcendantale

Alors que la communauté internationale félicitait la RD Congo en général et les animateurs politiques du pays pour les exploits réalisés pour la démocratisation du pays, les élections présidentielles et législatives de décembre 2011 ont prouvé le contraire : la RD Congo est institutionnellement démocratique mais les citoyens (gouvernants et gouvernés) n’ont pas encore acquis la culture démocratique.

Il faut reconnaitre que le passage époustouflant du pays de la dictature à la démocratie libérale du type « one man, one vote » en passant par une démocratie du type « partage de pouvoir » entre les partis conflictuels (RCD, MLC, etc.) et le parti stratégique au pouvoir (AFDL, puis PPRD), laissait croire que les congolais sont aussi devenus « démocrates » comme leur pays est dit « démocratique ».

Les fraudes électorales, la tricherie, la mise en cause des résultats des élections par les partis politiques de l’opposition, l’église catholique romaine de la RD Congo.

Nulle part au monde, un président de la République (bien qu’auto proclamé) n’avait prêté serment dans le salon de sa maison comme l’a fait Etienne Tshisekedi en RD Congo !

Même dans les sociétés traditionnelles africaines, aucun chef coutumier ne prêtait serment dans sa maison.

Qui de Joseph Kabila et Etienne Tshisekedi  est président de la RD Congo aujourd’hui ?

Si Kabila a la légalité du pouvoir, Tshisekedi en a la légitimité.

Il y a donc lieu de s’inquiéter sur l’avenir de la démocratie dans le pays de Lumumba.

Peut-on parler éthique en politique électorale ?

Cette question peut paraitre embêtante, embarrassante, illusoire et provocante. Et pourtant, qu’il s’agisse de la politique en général ou de la politique électorale en particulier, l’éthique reste incontournable si l’on veut construire un Etat de droit.

A moins d’un mois depuis le lancement officiel du renouvellement du fichier électoral au Sud-Kivu, l’on assiste à l’effervescence des partis politiques et des candidats aux élections présidentielles et législatives prévues en 2011.

Commence alors le grand déménagement, le grand rush vers les autres formations politiques et vers les citoyens. La recherche d’un nouveau «refuge» est aussitôt lancée. C’est le cas de certains élus qui ont décidé de rejoindre les grosses cylindrées politiques, à l’image du PPRD, de l’UDPS ou du MLC.

Quelles sont les antivaleurs constatées dans la politique électorale en  cours et quelles sont les valeurs éthiques à capitaliser pour un processus électoral réussi en RD Congo?

Lire la suite…Peut-on parler éthique en politique électorale ? dans articles pdf thiqueetlections.pdf

Bagbo et la leçon de la délinquence politique

 

  Babgo dans la peur de l'humiliation

L’oppinion mondiale est aujourd’hui partagée sur le sort du « tout puissant » Bagbo.

Que l’on parle de la « haine de Sarkozy », de « l’ingérence de la France dans les affaires internes de la Côte d’Ivoire » ou encore  » de l’humiliation de Bagbo », Bagbo paie le prix de sa délinquence politique.

Le caractère oublieux des dirigeants africains, oublie du fait qu’ils ne sont pas nés présidents de République et que par conséquent, ils ne sont pas obligés de mourir présidents, nécessite ce qui se passe en Côte d’Ivoire : Forcer le départ, même par les armes, ceux qui veulent confusquer la volonté du peuple de se débarasser d’eux.

L’on se souviendra que Bagbo n’a pas seulement piétiné la volonté des Ivoiriens d’être dirigés par Ouattara, mais aussi, il a boycotté toutes les interventions de la CEDAO pour résoudre pacifiquement le conflit Ivoirien.

Tant que les Gouvernants Africains ne comprendront pas le principe démocratique de la rotation au pouvoir, ils finiront par les humiliations comme Bagbo.

Joseph Kabila de la RD Congo, échapera-t-il à cette expérience avec les arrestations arbitraires qui caractérisent son régime pour se maintenir au Pouvoir ?

Attendons voir…, après les élections présidentielles de 2011.

 

 

le 8 mars et le mythe de la parité genrée en RD Congo

Trouvez la réflexion en cliquant 2 fois sur le PDF

 le 8 mars et le mythe de la parité genrée en RD Congo dans articles pdf

Le mythe de la parité genrée en RD Congo

Séminaire atelier: Spiritualité protestante

        Du 25 au 26 janvier 2011, la Faculté de Théologie Protestante de l’Université Evangélique en Afrique organise un séminaire atelier sur le thème Spiritualité protestante.

       Ce séminaire qui réunit les leaders et théologiens des églises protestantes du Sud-Kivu sera animé par le Pasteur YVON THOMAS de Paris.

           Conscient de la  pluralité confessionnelle du protestantisme, ce séminaire ne traitera ni de la spiritualité luthérienne, ni évangélique, ni baptiste, ni pentecôtiste, ni anglicane ; mais de la spiritualité protestante telle que vécue et enseignée par la Réforme du XVIème siècle dont nous sommes toutes filles. Il ne s’agira donc ni de controverse, ni d’apologétique mais du dialogue.

          Refuser la controverse, ce n’est pas refuser la discussion ou s’interdire la critique. La controverse s’enracine dans l’apologétique. Elle est le fait de celui qui a des positions tellement assurées qu’il n’a d’autres souci que de mettre l’autre en situation difficile et de le convertir à sa doctrine. Le dialogue cherche à remonter aux sources du protestantisme et de comprendre à partir de ces ressources qui peuvent être communes à toutes les églises protestantes. C’est par cette compréhension que le dialogue se distingue de la controverse qui, elle, postule toujours chez les autres l’erreur, l’hérésie et la mauvaise foi. Le dialogue ne cherche pas  à attaquer ou à injurier, mais à bien comprendre, c’est-à-dire à saisir par delà les formulations doctrinales l’intention qui s’exprime et à faire droit à cette intention, ou du moins de reconnaître l’aspect légitime de cette intention quitte à mettre en question la manière dont elle s’est explicitée et les conséquences que cette explicitation a entraînées. 

            Dialoguer n’est donc possible qu’entre Hommes et Femmes de bonne volonté et de bonne foi capables de transcender les positions doctrinales, au profit d’un protestantisme œcuménique. Mais ce dialogue n’est possible que si l’on admet en principe que l’autre peut aussi nous apprendre quelque chose, que si l’on admet que la position de l’autre peut devenir une question pour nous-mêmes. Et à partir de ce moment une apologétique, c’est-à-dire un plaidoyer et une volonté de convertir les autres, de les transformer en vaincus, n’est plus possible. L’apologétique suppose une conscience de la supériorité de sa doctrine par rapport à celle des autres églises. 

            Ni controverse, ni apologétique, ce séminaire se voudrait œcuménique, s’il est vrai que l’œcuménisme c’est le dialogue des Eglise, et par la suite des théologies, en vue de la découverte de l’unité, d’une unité qui existe dans le fondement de toutes les Eglises issues de la Réforme du XVIème siècle. La méthode œcuménique adoptée dans ce séminaire promeut la mise en question réciproque des affirmations doctrinales et ecclésiologiques des Eglise étant donné que le protestantisme ne commence pas en mettant l’accent sur des règles et des principes, mais en attirant l’attention sur la relation de Dieu avec la création. 

I.  Origine du séminaire 

      Ce séminaire atelier tire ses origines de la volonté du Pasteur YVON THOMAS  de partager avec nous ses connaissances et son expérience sur la spiritualité protestante

II.  Contexte de l’organisation du séminaire 

Ce séminaire atelier s’inscrit dans un contexte marqué par trois événements essentiels 

     -  La faculté de théologie protestante de l’UEA se sent préoccupée par la question de sa visibilité au niveau interne au sein de l’UEA

        et au niveau externe dans son rapport aux églises et à la société ; 

    -   La multiplicité des églises protestantes au Sud-Kivu en général et dans la ville de Bukavu en particulier et la nécessité de leur

         collaboration pour le rayonnement du protestantisme dans la province ; 

  -    La RD Congo en général et le Sud-Kivu en particulier, traversent une crise multi sectorielle. Il se pose donc une nécessité de faire

       du protestantisme congolais une église transformatrice.

III.       Objectifs du séminaire      

      -   Rappeler l’enracinement de la spiritualité protestante dans la Réforme du XVIème siècle; 

     -  Esquisser les piliers de la spiritualité protestante; 

     -  Dégager les rapports synchronique et diachronique entre la spiritualité et la mystique;

    -  Réfléchir et échanger sur le rôle que doit jouer le protestantisme congolais dans la crise multisectorielle que traverse la RD Congo.

I.  Méthodologie 

     -  Combinaison de la méthode de présentation et celle de la découverte ; 

    -   Alternance de courts exposés théoriques suivis de jeux de question et réponse, études de cas, illustrations pratiques, travaux

        individuels, travaux de groupes.

II.  Résultats attendus 

- A l’issu de ce séminaire, 60 leaders et théologiens protestants maîtrisent la spécificité de la spiritualité protestante et la promeuvent

   dans leurs églises respectives ; 

-  Au retour dans leurs églises respectives, les participants à ce séminaire privilégient le dialogue inter confessionnel au détriment  des

   controverses ; 

-  Un plan de capitalisation des acquis de ce séminaire est tracé et les responsabilités sont partagées entre les églises et la faculté de

    théologie pour le pilotage dudit plan ; 

-   Le protestantisme prend conscience de sa mission et devient une église transformatrice de la société congolaise. 

Conférence publique: Ethique du temps et gaspillages universitaires

Le 20 janvier 2011, le Centre Interdisciplinaire de Recherches de l’Université Evangélique en Afrique a organisé une conférence publique animée par le Directeur du CIRE, le Dr. Kitoka Moke Mutondo.

L’objectif de cette conférence était d’alerter le public universitaire sur le gaspillage financier consécutif au mauvais emploi du temps. Pour le conférencier, chaque munite qui passe inutilement, implique de l’argent gaspillé par l’université.

Avec des exemples à l’appui, le conférencier a relevé certains cas de gaspillages orchestrés par les services académiques, administratifs, le service de transport et les étudiants à travers la mauvaise utilisation du temps.

Après l’exposé du conférencier, il s’en est suivi un débat autour des mécanismes de minimisation de gaspillage causé par la mauvaise utilisation du temps.

123

MATTNA |
Bloc-notes de Raoul d'Andrésy |
Social Democratic Union / U... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lyceededemain
| alternativewittenheim
| Section cantonale de La Gra...