Kinshasa, l’ancienne Jérusalem?

La situation des Droits de l’Homme en République Démocratique du Congo fait allusion à l’ancienne Jérusalem qui tuait les prophètes.

Lorsque la voix des sans voix est tue, l’on se demande si Kinshasa n’est pas Jérusalem qui tuait les prophètes. Et pourtant, la situation actuelle de la RD Congo n’a rien de différent avec celle d’Israël sur le plan de la situation des Droits de l’Homme.

Amos, Esaïe, Jérémie et bien d’autres prophètes ont montré le danger qui guète un peuple lorsque c’est l’Etat qui est le premier à violer les Droits de ses citoyens. Il est anormal, si pas honteux d’entendre que la haute hiérarchie de la Police Nationale Congolaise est impliquée dans l’assassinat du responsable de l’ONG la voix de sans voix M. Floribert Chebeya. Et pourtant, c’est la police qui est sensée protéger les citoyens et leurs biens.

Est-ce une preuve de plus de la défaillance de l’Etat en RD Congo?

Ce qui frustre davantage les esprits au pays de Lumumba c’est de voir , non seulement que la police est impliquée dans le meurtre de l’activiste des Droits de l’Homme, mais c’est aussi le fait que c’est encore une autre autorité de la police dans la ville de Kinshassa qui truque et embrouille les enquêtes que mène l’Etat.

Et si c’est à Kinshasa, la capitale, que se passent des tels assassinats, l’on se demande quelle est la situation dans les Provinces où l’Etat ne contrôle rien et où sa présence est quasi absente?

chebeya.jpg

 

 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

MATTNA |
Bloc-notes de Raoul d'Andrésy |
Social Democratic Union / U... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | lyceededemain
| alternativewittenheim
| Section cantonale de La Gra...