Rédaction d’un mémoire universitaire: comment s’en sortir?

Le cursus universitaire dans beaucoup de pays du monde se termine par la rédaction d’un travail de fin de cycle ou de mémoire.

Notre expérience comme professeur a montré que nombreux sont des étudiants et étudiantes qui éprouvent les difficultés de s’en sortir.

Nous proposons ici un guider pour les aider.

Cliquez deux fois sur le document en pdf

fichier pdf Guide pour la rédaction de mémoire

Epanouissement familial

Parmi les défis majeurs du 21ème siècle, la stabilité, le bonheur et l’harmonie conjugaux sont au centre.
Le couple Junior et Alphonsine Moke partage son expérience sur l’épanouissement familial. Consultez ce témoignage en cliquant deux fois sur le lien « épanouissement familial » ci-dessous.

fichier pdfépanouissement familial

Pour contacter Junior et Alphonsine:

Professeur et Pasteur Junior Moke

Tél: (00243) 998893304

courriel: kitoka02@yahoo.fr

Nos enfants:

fichier pdf nos enfants

 

RD Congo: Quand le centre ressemble aux périféries

En suivant la Rtnc et digital congo (deux chaines de télévision congolaises), l’on peut croire à ce que les kabilistes appellent la révolution de la modernité. Les chantiers routiers et de construiction comme la célébration de la croissance économique ne concernent pas tous les Congolais. Seule une pogné de personnes les vivent.

Les Congolais des provinces peuvent se contenter du fait qu’ils partagent l’injustice distributive avec les Kinois.

A Kinshasa, il existent les Citoyens misérables, les exclus du jeu, ceux qui passent des journées dans l’incertitude de survie. La misère que vivent les citoyens justifie la prolifération des mouvements charismatico spirituels et spiritualisant.

A l’Est du pays l’enrôlement des jeunes dans les milices est l’expression de la révolte comme expression de l’anthropologie de la colère.

un développent du pays ne se mesure pas par les infrastructures mais à travers le niveau de vie d ses populations.

Denis Müller, un homme, une époque

Serait-il une erreur de surnommer Denis Müller le représentant de l’éthique dans le monde francophone ou simplement la tête pensante de l’éthique au 21ème siècle?

A la fois professeur, chroniqueur, écrivain et critique, Denis a redonné du sens à l’éthique jusqu’à la reconnaissance de l’éthique comme science autonome par rapport à la philosophie, à la morale et à la théologie.

Un départ à la retraite?

Pour une tête pensante comme Denis, il s’agit de la retraite pas comme fin de la carrière mais une retraite formative et rédactionnelle. C’est donc pour lui ce que le Camerounais Jean sammuel Zoé Obianga appelle le début du commencement de l’introduction du grand chantier de formateur et du guide enéthique. En Afrique, Junior Kitoka et Roger Mongo penser délocaliser Denis pour qu’il viennent féconder l’éthique.

 

Kigali et le développement inconsommable

Dans le cadre d’une mission de service à Kigali, je viens de constatster ce que les personnes non averties appeleraient « développement »: De belles routes modernisées, propres et éclairées; des grattes ciel; un calme et une « discipline populaire » que je n’avais pas vus il y a trois ans. Et pourtant, seule une petite poignée de la population consomme ce « développement ».

Dans mes promenades à Kigali-même; dans un quartier nommée « Kichukiro », au centre même de Kichukiro, existent encore des maisons en pailles, en boue; des femmes avec enfant au dos, sans soulier, des enfants aux culottes trouées et non lessivées avec un air de ceux qui n’ont pas mangé il y a une semaine; des hommes fatigués et inspirant le dégoût de vivre.

Que privilège-t-on donc à Kigali entre « l’humanité » et « l’apparence environnementale »  ou entre l’homme et la ville.

Faut-il vraiement parler développement du Rwanda (ou de Kigali) quand l’homme inspire encore la misère, la peur et la déshumanisation?

A chacun de se prononcer, si non, c’est un développement qui n’est pas consommé par les « Rwandais naturels » qui constituent une majorité discriminée et victime de l’injustice distributive..

Kitoka Moke

Professeur d’éthique et de théologie

 

La RD Congo et l’expérience de la démocratie transcendantale

Alors que la communauté internationale félicitait la RD Congo en général et les animateurs politiques du pays pour les exploits réalisés pour la démocratisation du pays, les élections présidentielles et législatives de décembre 2011 ont prouvé le contraire : la RD Congo est institutionnellement démocratique mais les citoyens (gouvernants et gouvernés) n’ont pas encore acquis la culture démocratique.

Il faut reconnaitre que le passage époustouflant du pays de la dictature à la démocratie libérale du type « one man, one vote » en passant par une démocratie du type « partage de pouvoir » entre les partis conflictuels (RCD, MLC, etc.) et le parti stratégique au pouvoir (AFDL, puis PPRD), laissait croire que les congolais sont aussi devenus « démocrates » comme leur pays est dit « démocratique ».

Les fraudes électorales, la tricherie, la mise en cause des résultats des élections par les partis politiques de l’opposition, l’église catholique romaine de la RD Congo.

Nulle part au monde, un président de la République (bien qu’auto proclamé) n’avait prêté serment dans le salon de sa maison comme l’a fait Etienne Tshisekedi en RD Congo !

Même dans les sociétés traditionnelles africaines, aucun chef coutumier ne prêtait serment dans sa maison.

Qui de Joseph Kabila et Etienne Tshisekedi  est président de la RD Congo aujourd’hui ?

Si Kabila a la légalité du pouvoir, Tshisekedi en a la légitimité.

Il y a donc lieu de s’inquiéter sur l’avenir de la démocratie dans le pays de Lumumba.

Désiré Kitumaini: un ami et pourtant mon jumeau

Désiré Kitumaini Mikengerero est l’ami le plus intime que j’ai actuellement.
L’histoire de notre amitié est à la fois compliquée et inexplicable.

Tout a commencé en 1992 quand, venant de la Province du Maniema (Est de la RD Congo), suis allé m’inscrire en 5ème année des humanités à l’Institut Fadhili de Kawa. Parmi mes collègues inconnus de cette classe, Désiré était là calme, posé, sérieux et intelligent bien que distant et hésitant.

Il fallait attendre l’année scolaire 1992 – 1993 (quand nous préparions les examens d’Etat) pour que, devant les difficultés de trouver où préparer les examens en vue que le rapprochement entre moi et Désiré a commencé. Même, là, il n’était qu’un collègue de classe.

Et pourtant, plus qu’un collègue, Désiré est mon jumeau: comme moi, il est né le 14 juillet 1971.
C’est en vérifiant sur sa carte d’élève que j’avais découvert cette réalité.

Depuis ce jour, Désiré et moi avons commencé l’amitié et tout ce que cela comporte comme aventures:
- Visite des mes parents pour son intégration dans ma famille;
- Visite de ses parents à Madaga (Kavumu) pour mon intégration dans sa famille;
- Échanges d’idées, de visions du futur et des difficultés.

Même si aujourd’hui, le matérialisme a compliqué les relations interpersonnelles, l’amitié de moi et Désiré Kitumaini est au-delà de ce matérialisme et restons unis non plus comme ami, mais comme des jumeaux. Nos épouses et enfants ont le droit et le devoir de connaitre cette histoire.

Peut-on parler éthique en politique électorale ?

Cette question peut paraitre embêtante, embarrassante, illusoire et provocante. Et pourtant, qu’il s’agisse de la politique en général ou de la politique électorale en particulier, l’éthique reste incontournable si l’on veut construire un Etat de droit.

A moins d’un mois depuis le lancement officiel du renouvellement du fichier électoral au Sud-Kivu, l’on assiste à l’effervescence des partis politiques et des candidats aux élections présidentielles et législatives prévues en 2011.

Commence alors le grand déménagement, le grand rush vers les autres formations politiques et vers les citoyens. La recherche d’un nouveau «refuge» est aussitôt lancée. C’est le cas de certains élus qui ont décidé de rejoindre les grosses cylindrées politiques, à l’image du PPRD, de l’UDPS ou du MLC.

Quelles sont les antivaleurs constatées dans la politique électorale en  cours et quelles sont les valeurs éthiques à capitaliser pour un processus électoral réussi en RD Congo?

Lire la suite…Peut-on parler éthique en politique électorale ? dans articles pdf thiqueetlections.pdf

Bagbo et la leçon de la délinquence politique

 

  Babgo dans la peur de l'humiliation

L’oppinion mondiale est aujourd’hui partagée sur le sort du « tout puissant » Bagbo.

Que l’on parle de la « haine de Sarkozy », de « l’ingérence de la France dans les affaires internes de la Côte d’Ivoire » ou encore  » de l’humiliation de Bagbo », Bagbo paie le prix de sa délinquence politique.

Le caractère oublieux des dirigeants africains, oublie du fait qu’ils ne sont pas nés présidents de République et que par conséquent, ils ne sont pas obligés de mourir présidents, nécessite ce qui se passe en Côte d’Ivoire : Forcer le départ, même par les armes, ceux qui veulent confusquer la volonté du peuple de se débarasser d’eux.

L’on se souviendra que Bagbo n’a pas seulement piétiné la volonté des Ivoiriens d’être dirigés par Ouattara, mais aussi, il a boycotté toutes les interventions de la CEDAO pour résoudre pacifiquement le conflit Ivoirien.

Tant que les Gouvernants Africains ne comprendront pas le principe démocratique de la rotation au pouvoir, ils finiront par les humiliations comme Bagbo.

Joseph Kabila de la RD Congo, échapera-t-il à cette expérience avec les arrestations arbitraires qui caractérisent son régime pour se maintenir au Pouvoir ?

Attendons voir…, après les élections présidentielles de 2011.

 

 

le 8 mars et le mythe de la parité genrée en RD Congo

Trouvez la réflexion en cliquant 2 fois sur le PDF

 le 8 mars et le mythe de la parité genrée en RD Congo dans articles pdf

Le mythe de la parité genrée en RD Congo

123

MATTNA |
Bloc-notes de Raoul d'Andrésy |
Social Democratic Union / U... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lyceededemain
| alternativewittenheim
| Section cantonale de La Gra...